Régime après les fêtes: comment perdre du poids? Schéma et exemple de menu

Publié par L'équipe de rédaction le

Régime après

Régime après les fêtes, retrouver la forme sans stress

La période des fêtes de fin d’année est caractérisée par la consommation d’aliments caloriques, de plats abondants et de menus variés. Les collations sont basées sur des sucreries épicées, des chocolats crémeux et des délices traditionnels. Il n’y a rien de mal à se laisser aller à quelques excès par an, mais il faut savoir s’arrêter au bon moment. La gratification qui se cache derrière les pâtisseries, les gâteaux et les saucisses peut conduire à une certaine addiction, qui n’entraîne pas seulement une accumulation de graisse.

C’est le milieu intestinal qui en pâtit, car il est extrêmement sensible à l’abus d’alcool, à l’excès de sucre et au manque de fibres.

La mise en place d’un régime après les vacances est le meilleur moyen de revenir à la normale, à condition que le processus se déroule de manière consciencieuse. La perte de poids, en effet, doit se faire sans stress, en évitant les régimes restrictifs hypocaloriques.

La frénésie alimentaire et les régimes restrictifs

L’épithélium intestinal est peuplé de nombreuses colonies bactériennes, appelées « microbiote« . La stabilité de ce système détermine le bien-être tant somatique que psychologique. En se livrant à des régimes alimentaires incorrects, en excès ou en défaut, ces colonies subissent de graves altérations, appelées « dysbiose« . Cela conduit à une production réduite de sérotonine, ce qui rend la personne apathique et malheureuse. Les fringales perpétuelles et les régimes stricts, en somme, enlèvent la sérénité !

Des objectifs réalistes

Pendant les vacances, on peut prendre quelques kilos, mais il n’est pas facile de s’en débarrasser, surtout quand on a plus de 50 ans. Parler de régime dans ces cas-là est compréhensible et souhaitable. Pour réussir, il est toutefois important de se fixer des objectifs réalistes et de s’accorder tout le temps nécessaire.

Lire  Régime cétogène: ce qu'il est et comment il fonctionne

En partant du principe que les bourrelets sur l’abdomen apparaissent après des semaines de frénésie alimentaire, il est impensable de redevenir mince en 48 heures. Renoncer à certains plats est un sacrifice nécessaire, il suffit d’éviter les comportements irrationnels et les stratégies mortifères. Les amateurs de pâtes, par exemple, ne doivent pas dire adieu à leurs pappardelles adorées, ils peuvent réduire les doses ou la fréquence de consommation.

Diviser votre voyage en étapes

Perdre du poids peut être éprouvant pour les nerfs, mais l’erreur la plus courante consiste à faire des prévisions à long terme. Une astuce infaillible pour continuer à avancer est de procéder par étapes. Par exemple, si vous devez perdre 5 kilos en 3 mois, il serait judicieux de décomposer l’ensemble du processus en 3 ou 6 étapes. Il s’agit d’arrêter de se concentrer sur le quota total et d’orienter son attention vers 400 grammes par semaine ou 800 tous les 15 jours.

Plateau, arrêt de la perte de poids

Il peut arriver que, malgré un succès initial, le régime n’apporte pas les résultats escomptés. Vous cessez soudainement de perdre du poids, même si vous ne trichez pas et ne cédez pas aux péchés de gourmandise. Cette circonstance provoque une déception considérable, faisant craindre des maladies endocrinologiques latentes. La cause, en vérité, est à attribuer au redoutable « plateau« , une situation d’impasse sans connotation pathologique. Il est donc clair que des stratégies particulières doivent être adoptées, comme des contrôles médicaux réguliers, des changements de régime alimentaire et de l’exercice physique. La combinaison de ces éléments permet de maintenir un bilan énergétique négatif et garantit la perte de poids.

Lire  Le régime citron est-il efficace pour perdre du poids ? Schéma et exemple de menu

Régime alimentaire après les fêtes, régime et menu général

Elaborer un menu pour perdre du poids après les fêtes est facile. Ce qui est impossible, c’est d’établir un schéma universel. En effet, les femmes et les hommes se caractérisent par des besoins énergétiques différents, tant en fonction des paramètres physiques que des modes de vie. La première étape consiste à abandonner les « aliments réconfortants », la croix et la bannière des gloutons et des émotifs.

Le chocolat chaud, star incontestée des soirées d’hiver, doit céder la place aux tisanes drainantes, au thé vert (voir aussi le régime thé vert !) et à la camomille. Il ne faut jamais supprimer complètement les collations, mais les limiter au milieu de la matinée et au début de l’après-midi. Le petit-déjeuner peut être riche en céréales, surtout si elles sont complètes, éventuellement associées à un cappuccino ou un café.Le déjeuner et le dîner, en revanche, doivent comprendre une quantité minimale de glucides (pain, riz ou pommes de terre), une bonne quantité de protéines (viande, poisson, œufs), un accompagnement (salades composées ou légumes au choix) et un fruit frais de saison.

Il n’est pas nécessaire de bannir les bananes, les kakis et les raisins parce qu’ils sont sucrés, l’important est de ne pas consommer des portions dépassant 100 grammes. Même les fruits secs trouvent leur place au cœur du régime post-Noël, il suffit d’ajouter quelques amandes au petit-déjeuner, sachant que 5 apportent 35 Kcal.

Aliments interdits

En récupérant après les réjouissances, on impose les restrictions nécessaires. Parmi les aliments interdits figurent les snacks, les bretzels, les chips, le nougat, les bonbons et le chocolat. Les viandes séparées mécaniquement sont également à bannir, car elles se caractérisent par leur faible qualité et leur excès de graisse.

Aliments recommandés

Les pâtes, le pain et le riz peuvent être consommés sans danger, mais il est préférable de choisir des variétés à base de céréales complètes. En outre, il est efficace de réduire de 20 ou 30 % la portion habituelle. Si, par exemple, vous mangez habituellement 70 grammes de spaghettis par jour, votre portion doit être réduite à 50 ou 60. Ces changements, qui ne sont pas trop radicaux, produisent des progrès légers mais constants qui évitent l’effet yo-yo. Tous les poissons (voir aussi le régime poisson) peuvent être apportés à table, l’important est qu’ils soient frais et que vous fassiez l’effort de les varier.

Lire  Le régime Yogourt est-il efficace pour perdre du poids? Schéma et exemple de menu

La viande blanche peut être consommée plusieurs fois par semaine, la viande rouge 1 ou 2 fois par semaine, mais il est important de réserver au moins trois repas aux légumineuses. Les légumes doivent toujours être présents au cours des trois repas principaux, à la fois comme accompagnement et comme condiment. Faites attention aux techniques de cuisson : les aliments grillés, cuits à la vapeur, au bain-marie et au four sont parfaits, tandis que tous les aliments frits sont interdits.

Le régime après les fêtes, ça marche vraiment ?

Réduire les portions, éviter la malbouffe et cuisiner sainement donne toujours de bons résultats. Le régime après les fêtes fait perdre du poids en douceur et opère une éducation diététique contemporaine.

Produits recommandés pour des résultats rapides et meilleurs

Nous savons tous que suivre un régime est difficile en soi. Il est donc parfois temps de « demander un peu d’aide à la maison ».

Heureusement, il existe sur le marché des produits efficaces qui accélèrent le processus de perte de poids et d’autres produits qui raffermissent le corps. Pour obtenir de meilleurs résultats, il est recommandé de suivre un régime, d’ajouter un complément alimentaire et, pour ce qui est du peu, de pratiquer une activité physique avec des outils simples à la maison.

Cependant, dans certains cas, ces produits se sont avérés efficaces même sans régime. Il est clair que les résultats sont toujours subjectifs.